FIGAROVOX/ENTRETIEN- Elon Musk, le patron de Tesla, a lancé fin mars son entreprise Neuralink, dont le but est d’augmenter le cerveau humain en lui ajoutant une intelligence artificielle. Pour Mathieu Terence, l’idéal transhumain prôné par l’homme d’affaires relève d’une idéologie liberticide. Ecrivain à l’oeuvre déjà forte d’une quinzaine d’ouvrages, Mathieu Terence a été couronné par l’Académie française pour ses nouvelles. Son essai, Le transhumanisme est un intégrisme, est paru le 7 octobre 2016 aux éditions du Cerf…

Source : L’homme augmenté, fantasme d’un monde qui rêve d’abolir la mort… de quelques privilégiés